cendrine rovini - liquide vermeil

Du 15 décembre 2011 au 8 mars 2012

L’exposition de Cendrine Rovini, Liquide Vermeil, nous fait entrer dans un monde éminemment féminin et nous invite à son règne d’images.

Il y a d’abord la relation familière de la femme et du sang, mystère intime riche d’un pouvoir qui fascine l’homme et lui échappe sans cesse. L’artiste nous présente ses femmes en créatures étrangement belles qui jouent et qui jouissent de leur propre féminité jusqu’à l’ivresse. Débordements du sang qui se fait fleurs, flux des larmes qui sont chevelure, visages de pluie, poussées de cornes en délicate et violente anarchie végétale… Dans des œuvres comme Toutesoie et Foisons, les créatures féminines de Cendrine Rovini se recouvrent d’une fourrure naturelle, laissent s’épanouir la jouissance de leur sexe fertile : des fleurs étranges s’échappent de la corolle de leur vulve dans un plaisir littéralement incarné.

Cendrine Rovini’s exhibition, Liquide Vermeil, takes us into an emphatically feminine world where female images reign.

First off the proverbial relationship between women and blood. A rich and intimate mystery which has the power to fascinate man but whose deepest meaning constantly eludes him. The artist presents her creatures as strangely beautiful women who play with and enjoy their own femininity to the point of intoxication. An overflow of blood become flowers, a flow of tears become hair, a face rain, horns erupt in the shape of delicate, wild plants. In works such as Toutesoie and Foisons, Cendrine Rovini’s female creatures cover themselves in a natural fur, allowing their fertile sexuality to flourish : strange flowers escape from the corolla of their vulva, literally embodying pleasure.


© Cendrine Rovini

Documents

Catalogue de l'exposition / Exhibition catalog (.pdf)

Communiqué de presse FR / EN Press release (.pdf)