Marc Molk - le ciel bleu sur nous peut s'effondrer

Du 28 septembre au 3 novembre 2012

La divination est une ambition noble, une nostalgie sans limite. La puissance des prédictions, bonnes ou mauvaises, est identique à celle des souvenirs, fanés ou chatoyants. Et les voyantes promettent, plusieurs fois par jour, à tout un chacun, un ciel bleu. Mais nous savons tous que « le ciel bleu sur nous peut s’effondrer ».
C’est cette esthétique des présages qui imprègne la première exposition personnelle de Marc Molk à Paris. L’artiste aux vies multiples pratique ici le genre délaissé de l’allégorie dans un registre spirite, où le vague à l’âme a mis des habits dorés, des habits de bal. Sa technique, mixte, explore divers états de la matière picturale, passant de grands jus nuancés à des rehauts gras. Souvent, il joue d’une certaine naïveté pour aborder des sujets d'un sentimentalisme désabusé.

Divination is a noble ambition, an infinite nostalgia. The power of predictions, be they good or bad, is the same as the power of memories, be they faded or vivid. Clairvoyants promise a blue sky, several times a day, to anyone. But we all know that « the blue sky upon us may well fall ».

It is this presage esthetics that pervades Marc Molk’s first solo show in Paris. The artist, whose lives are many, goes for the neglected art of allegory in a spiritualist register, where melancholia has put on golden clothes, ball garments. His mixed technique explores various states of pictorial matter, from large nuanced colourwashes to thick highlights. Often, he puts on a certain degree of naivety to tackle disenchantedly sentimental subject matters.


© Marc Molk

Documents

Catalogue des oeuvres / Artworks catalog (.pdf)
Communiqué de presse FR (.pdf)  / EN Press release (.pdf)