kim kototamalune

Née en 1976 à Hô-Chi-Minh-Ville, Kim KototamaLune vit et travaille en France où elle a longtemps multiplié les apprentissages de techniques dites traditionnelles (textile, modélisme, etc.) avant de s’intéresser au verre qu’elle file sans matrice « par le vide », soudure après soudure, réseau après réseau jusqu’à l’apparition d’une forme. « Le verre, un solide ayant oublié sa nature moléculaire liquide, s’avère être un médium approprié pour exprimer cette dimension à la fois forte et fragile de la vie, » explique l’artiste. « De la matière côtoyant l’immatériel de manière troublante, faisant alors apparaître l’invisible dans le visible. » 


Born in 1976 in Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam), Kim KototamaLune lives and works in France where she has long accumulated the learning of different traditional crafts such as textile or scale modelling, before taking an interest in glasswork. A material that she spins « out of blanks » without a mould, weld after weld building a grid until a form appears. « Glass – a solid that has forgotten its liquid molecular nature, proves to be an accurate medium to express this both frail and strong dimension of life, » she explains. « Matter that borders on the immaterial in a troubling way, thus bringing the invisible out within the visible. »